Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je me souviendrai de toi Comme on se souvient des malheurs Comme on se souvient des grands espaces Comme on se souvient de la mer Tu m’as frappé et mon sang a dessiné ton visage Je t’ai frappé et ton sang a dessiné mon visage Nous avons connu la joie...

Lire la suite

Je reprends le visage et je reprends le signeJe lève le poing fermé à l’horizonEt j’entreprends de vivrePour apprendre douteux à mourirJ’écarte tes cheveux tombés sur ton visageEt je dessine en moi pour toi et pour ces joursDes souffrances héroïques et...

Lire la suite

Ville tu es toujours la même Si désemparée d’attendre des hommes qui te reviennent Des hommes qui te comprennent Et triste d’une joie amère et sauvage Ville dégrisée qui se révolte au bord d’un monde Ville qui comprend les hommes aux visages invisibles...

Lire la suite

J’ai souffert autant qu’on peut souffrir au monde Mais j’ai connu la joie atroce de rêver J’ai connu la douleur d’effacer son visage Au feu de ma raison J’ai connu dans la nuit avide de mon sang Le vent jaloux de Dieu Le vent qui n’a jamais connu sa voix...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Si l’on me cherche C’est un matin d’Hiver qu’on me trouvera Un matin d’Hiver sous la pluie Un matin quand la vie n’a plus de hasard Mais que tout est pareil encore à l’Hiver Les arbres le pavé la rue presque déserte On me trouvera dans l’inutile Dans...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

L'oeuvre de Jacques Marie Prevel peut paraître maigre au regard d'autres poètes mais elle est à mon sens unique par son originalité propre. Les textes dépouillés de ponctuation montre l'urgence de dire, comme si le temps manquait déjà à cet homme condamné...

Lire la suite
Tag(s) : #Oeuvre de jacques Prevel
1 2 > >>