Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je me souviendrai de toi
Comme on se souvient des malheurs
Comme on se souvient des grands espaces
Comme on se souvient de la mer
Tu m’as frappé et mon sang a dessiné ton visage
Je t’ai frappé et ton sang a dessiné mon visage
Nous avons connu la joie
Tu es venue et le monde a vécu de cet instant
Tu es venue, tu es venue
Et les souvenirs m’entraînent comme la boue ou
comme le sable
Il ne reste que mes bras émergeant de mes regrets.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :